Home
08/09/2015

Rencontrez notre directeur de filiale : David Zhou, Quadpack Chine

Poursuivant notre série d'interviews, nous nous entretenons avec David Zhou, le responsable du bureau de l'approvisionnement de Quadpack Chine.

Quadpack : Veuillez nous décrire les opérations d’approvisionnement en Chine.

David Zhou : Nous formons une équipe de neuf professionnels, organisée en trois unités fonctionnelles : approvisionnement et achat (que l’on appelle ici merchandising), assurance qualité et logistique. Nous réalisons une étude de marché pour savoir quels sont les fabricants et les produits disponibles. Nous utilisons ensuite cette connaissance pour fournir des solutions aux clients de Quadpack à travers le monde. Notre unité AQ garantit que nos normes de qualité élevée soient respectées durant le développement et notre équipe de soutien logistique s’assure que toutes les livraisons arrivent dans les délais.

Q : Comment sélectionnez-vous vos partenaires de production ?

DZ : Un fabricant doit répondre à des critères stricts avant d’être retenu comme partenaire de production de Quadpack. Nous recherchons une spécialisation dans un type particulier de pack. Nous examinons la capacité de production, les procédures opérationnelles et la structure organisationnelle. Une fois que nous sommes satisfaits, il leur est demandé de se soumettre à un audit indépendant réalisé par ProCQ, notre auditeur certifié choisi par nos soins. De cette façon, nous avons établi avec succès et souvent en exclusivité des partenariats avec des fabricants leaders.

Q : À quelle concurrence devez-vous faire face sur votre territoire local ?

DZ : Il existe de nombreux bureaux qui se consacrent aux opérations d’approvisionnement et de commerce en Chine. Quadpack s’en démarque car nous sommes spécialisés dans les soins de la peau et nous possédons une solide clientèle établie en Europe. Notre approche ciblée, alliée à une bonne réputation et à des connaissances techniques spécialisées, implique que nous travaillons sur un terrain différent de celui d’un bureau des opérations commerciales chinois ordinaire.

Q : Quel est le facteur le plus important lorsque l’on traite avec deux cultures très différentes ?

DZ : Une bonne communication. Nous sommes comme un traducteur. Nous traduisons les demandes de renseignements commerciaux pour nos partenaires de production et nous traduisons les devis techniques pour les bureaux de vente de Quadpack. Pendant le développement du projet, nous veillons à ce que tous ceux qui sont impliqués dans la chaîne d’approvisionnement parlent le même langage.

Q : Cela fait quoi de travailler chez Quadpack Chine ?

DZ : Intéressant, stimulant, satisfaisant. Nous ne sommes pas une grande équipe mais nous sommes très efficaces et nous nous comprenons mutuellement. Chaque jour apparaît une nouvelle demande, un nouveau défi et nous sommes capables d’y répondre rapidement et avec précision. Nous sommes également une équipe jeune et nous nous retrouvons de temps en temps pour aller voir un film ; cela nous permet de nous décontracter et de nous rapprocher.

Q : Avez-vous des projets pour le futur de Quadpack Chine ?

DZ : Nous mettons tout en place pour vendre en Chine. Il y a encore peu de temps, 90% du packaging était fabriqué pour l’exportation. Cela est en train de changer. Depuis 2009, le marché local a connu une croissance phénoménale accompagnée d’un développement considérable des marques de cosmétiques locales. Une nouvelle marque de cosmétiques a atteint à elle seule le chiffre de 6 milliards de dollars de ventes en seulement deux ans. Nous sommes là, nous possédons l’infrastructure, les procédures, les compétences. Nous nous préparons maintenant à consolider notre part du marché local.

Q : À votre avis, quelles vont être les nouveautés dans les packagings cosmétiques ?

DZ : En une phrase : le recyclage post-consommation. Les packs fabriqués avec des matériaux respectueux de l’environnement sont de plus en plus populaires. C'est-à-dire : les plastiques recyclables tels que le PP et le PET mais aussi les matériaux naturels tels que le bambou qui est une ressource importante ici et qui croît rapidement. L’actionnement mains-libres est aussi en progression, il permet une application hygiénique des crèmes pour les yeux et du maquillage.