Home
11/07/2016

Une nouvelle ère pour la parfumerie

Les tendances sont plutôt stables dans la parfumerie par rapport à celles des autres secteurs de la beauté comme les cosmétiques ou les soins de la peau. Ce secteur est moins volatile, et plus enclin à épouser une élégance classique. Il évolue malgré tout, en grande partie grâce à la nouvelle génération de consommateurs. Isabelle de Maistre, Responsable de la Division Parfumerie de Quadpack, l'explique.

Parfum du nouveau millénaire

Les jeunes d'aujourd'hui, nés au début de ce millénaire, sont plus sensibles au changement que leurs aînés. Ils recherchent le parfum idéal, et ne se contentent pas d'en choisir un. Il est courant de les voir utiliser plusieurs parfums, trois ou quatre en même temps. Ils expriment leurs émotions personnelles en mariant différentes fragrances selon leurs humeurs du moment, en créant ainsi une fragrance unique. La superposition des senteurs est une toute nouvelle tendance qui s'étend rapidement.

Le marché y répond en proposant de nouveaux formats, plus petits que les 100ml classiques, qui permettent d'acheter plusieurs produits et de les tester.
Les roll-on deviennent populaires. Ils sont très pratiques pour l'application de différentes fragrances les unes par-dessus les autres sur les zones sensibles ou la peau est plus fine qu'ailleurs. Les billes en métal ont un effet rafraîchissant qui enrichit l'expérience sensorielle et transforme l'application en rituel.

Un marché de niche

Les marques de niche tentent de séduire toutes les générations grâce à des coffrets découvertes proposant deux à cinq fragrances. Elles rendent ainsi accessible de nouvelles gammes dans des formats entre 10 et 30ml.

Sur le marché haut de gamme, ces collections sont présentées dans des coffrets de prestige. Ces créations sur mesure sont aussi précieuses que les produits qu'elles contiennent, et leur utilisation va bien au-delà de leur fonction première. Ce sont des objets de collection et sont très efficaces comme objet de communication pour les marques.

Autre nouveauté, les parfums unisexes également proposés par ces marques de niche rencontrent un certain succès. L'achat se produisant en général au cours du mois qui suit le lancement, les marques ne tardent pas à se rendre compte du succès de leur lancement.

Miniatures, flankers et produits ponctuels

Les miniatures connaissent actuellement une renaissance, et représentent 10% des ventes en boutique. Les dérivés, les éditions limitées et les formats voyage satisferont les besoins en nouveauté de la jeune génération. Ces variantes utilisent le même emballage primaire que la gamme principale, mais elles se différencient par leur couleur, leur décor et leurs accessoires.

Les ventes sont stimulées par des promotions spéciales. Elles sont un levier d'achat bien connu et les marques tirent pleinement parti de ce phénomène, même si seulement 10 % des dérivés survivent un an après leur lancement.

L'expérience ne se limite pas aux marques de parfum : de nombreux secteurs comme la mode, l'automobile ou encore l'horlogerie font une entrée remarquée dans la parfumerie. Leurs réseaux de distribution étant déjà en place, ces marques sont parfaitement positionnées pour lancer leurs parfums sur le marché dans d'excellentes conditions. Elles rencontrent un énorme succès, et s'ajoutent ainsi à un marché de plus en plus saturé.

De nouveaux horizons

Quels parfums demeureront, et quels sont ceux qui ne sont qu'une tendance passagère ? Seul le temps nous le dira. Nul doute cependant que le secteur est en pleine transformation, et que la nouvelle génération est en train de boulverser les règles. Cela n'affectera probablement pas le segment haut de gamme, mais la façon dont les parfums sont utilisés en général va changer, et de nouvelles voies vont s'ouvrir. Le secteur de la parfumerie vit une époque palpitante.