Quadpack News

Quadpack News

27/07/2021

L’avenir du packaging : l’impression 3D est une source d’innovation

Les nouvelles technologies de prototypage permettent de créer des designs agiles et efficaces tout en optimisant les ressources

Dans la chaîne logistique de l’emballage, tout est une question d’efficacité. Dans ce contexte déstabilisant, où les industries doivent proposer des solutions durables et intelligentes, les nouvelles technologies 3D permettent la fabrication d’échantillons extrêmement réalistes tout en économisant les ressources et en accélérant le processus de développement. Pour le second article de notre série d’entretiens avec des experts et des partenaires sur l’avenir de l’emballage, nous avons rencontré Lior Elgali, Directeur produit Packaging chez Stratasys EMEA, le partenaire de Quadpack pour le prototypage rapide.

Qu’est-ce que le prototypage rapide, et comment peut-il ajouter de la valeur au packaging ?

Le prototypage rapide est le processus de création de modèles physiques dans des délais très courts. Il a souvent lieu par flux de travail numérique. Les designers d’emballages peuvent utiliser les prototypes visuels pour tester leurs idées en interne et avec les clients et d’échanger sur les concepts avec les parties prenantes de façon plus efficace. L’impression 3D en couleurs est une valeur ajoutée pour les designers et leur permet de contrôler le processus, de passer des fichiers numériques à des échantillons visuels réalisés en interne et de partager leur modèle 3D en l’espace de quelques jours au lieu de devoir se baser sur de simples e-mails et conversations téléphoniques. Les directeurs de marque comprennent mieux l’intention de design, ce qui leur permet de prendre des décisions en connaissance de cause. Les équipes de marketing peuvent créer des éléments visuels plus rapidement sur la base d’échantillons ayant un aspect hyper réaliste.

Comment l’impression 3D évolue-t-elle pour fournir des solutions adaptées à l’industrie des produits de beauté ?

Nous apprenons constamment sur les besoins fondamentaux de nos clients en matière de design d’emballage et recherchons et développons de nouvelles solutions nous permettant d’optimiser les échanges, créant ainsi des prototypes offrant de très beaux visuels. Parmi les demandes principales de l’industrie des produits de beauté figurent la transparence du verre, la précision des couleurs et la clarté des textes. Au cours de ces dernières années, nous avons développé des produits qui répondent à ces besoins.

Quel rôle jouent l’impression 3D et le prototypage rapide pour aider les marques à innover dans un contexte post-Covid ?

Au cours de cette dernière année, nous avons dû nous adapter au télétravail et au travail sur ordinateur, en remplaçant les interactions physiques par leur version virtuelle. En conséquence les designers disposent de moins de temps pour manipuler leurs designs. En revanche la transformation numérique s’est accélérée et le flux de travail numérique des fichiers 3D ainsi que les résultats se sont améliorés et deviennent une pratique standard. Le retour au bureau et l’innovation obtenue grâce aux imprimantes 3D internes offrent plus de transparence à l’utilisateur, et celui-ci peut davantage se concentrer sur son design. D’autre part, les achats en ligne ayant fortement augmenté durant les 18 derniers mois, les marques ont besoin d’attirer les clients en ligne et hors ligne. Dans cet environnement de créativité exacerbée, il est d’autant plus important de tester des échantillons visuels.

Comment l’impression 3D peut-elle assister les marques dans leur transformation durable ?

Dans le cas des fabricants d’additifs, les technologies 3D permettent de réaliser une production locale, de restructurer les chaînes logistiques actuelles et d’introduire la production à échelle et sur demande tout en respectant notre environnement. Dans le cas des prototypes 3D, les modèles sont imprimés sur place réduisant leur empreinte carbone. Il en résulte une économie de temps et de matériau grâce pour des résultats optimaux. Les imprimantes 3D peuvent également être adaptées pour créer de nouveaux produits de façon immédiate. Par exemple, durant la pandémie, Quadpack a utilisé les imprimantes Stratasys pour imprimer les EPI. De plus, les imprimantes peuvent prolonger leur durée de vie en produisant des pièces de rechange pour continuer à fonctionner.

Comment voyez-vous l’avenir du packaging ?

À mon avis, au fur et à mesure de la progression de l’industrie en matière de flux de travail numériques, de la fabrication d’additifs et du développement de l’ambition des designers, nous commencerons à voir apparaître des produits sur mesure imprimés en 3D que nous n’imaginions qu’en rêve. Un emballage a plusieurs objectifs, de simplement attirer l’œil du client jusqu’à intégrer nos intérieurs. Je pense que l’emballage sera plus raffiné et pointu grâce à l’impression 3D.

L’avenir du packaging est une série d’entretiens réalisés avec des partenaires de Quadpack et des experts qui partagent leurs valeurs et connaissances sur les tendances et les technologies qui transformeront notre industrie.