Quadpack News

Quadpack News

23/11/2021

Les tendances beauté qui marqueront 2022

La génération Z donne le ton en matière de cosmétiques et de transformation de l’industrie des produits de beauté

Alors que les marques de produits de beauté font face à la transformation numérique, une nouvelle génération a pris le pouvoir en tant que consommateur principal. Le début de l’année 2022 verra une attention particulière accordée à la génération Z, qui a grandi avec le numérique et est sensible aux questions sociales et environnementales. Ce groupe de consommateurs prend aujourd’hui des décisions d’achat qui influencent les lancements de produits et le positionnement des marques.

L’équipe Market Insights de Quadpack a analysé les tendances croissantes qui affecteront l’industrie des produits de beauté en 2022. Elles résument la mentalité d’une génération pleine de principes, mais enjouée.

Éveil Post-COVIDJoie et ludisme sont les nouveaux mots-clés du maquillage. Les jeunes consommateurs recherchent une routine ludique et des produits qui stimulent leur créativité. Les éditions limitées et les collaborations font la part belle aux couleurs vives, aux paillettes et aux textures qui invitent le consommateur à s’amuser.

L’éthique avant tout – Les consommateurs ont moins envie de renoncer à leurs convictions pour un produit ou une marque attrayante. L’industrie des produits de beauté doit réellement s’engager pour des causes sociales et environnementales, et montrer de la transparence tout au long du processus. De plus en plus formée et informée, cette génération sait reconnaître le « greenwashing » en un clin d'œil.

La nature s’allie à la technologie – Reflétant l’évolution de la tendance « beauté naturelle », les consommateurs sont plus adeptes des formules développées en laboratoire qui contribuent à protéger l’environnement. De l’ingrédient qui remplace les matières d’origine animale à la protection solaire minérale qui ne nuit pas aux récifs coraliens, la technologie au service du bien est toujours plus plébiscitée.

Inclusion radicale – L’ère du « camouflage » des imperfections est sur le point de disparaître – du moins pour l’instant ! Les taches de rousseur, les boutons, les rides, les plis sont des traits personnels qui peuvent être mis en valeur par le maquillage. Les marques doivent être inclusives et d’apporter des solutions diversifiées pour ne pas risquer d’être boycottées.

La santé en point de mire – Les produits qui embellissent et « sentent bon » sont désirables, mais ils ne suffisent plus pour conquérir les cœurs. En plus de leurs effets sur la beauté et la santé, les produits cosmétiques doivent contribuer au bien-être et avoir une approche holistique, traitant le corps et l’esprit.

Le maquillage pour le numérique – La génération Z s’est approprié TikTok et la vie numérique est plus importante que jamais. Alors que certaines marques lancent des filtres et des applications pour tester les produits, d’autres concentrent leurs efforts sur des solutions qui aident le consommateur à mettre en valeur son image virtuelle.