Quadpack News

Quadpack News

24/05/2022

« B Corp vise à transformer l’ensemble de la société »

Les sociétés à vocation rejoignent B Corp pour partager, collaborer et accélérer le changement positif du monde des affaires


Des milliers de sociétés rejoignent la communauté B Corp dans le monde, animées par la vocation d’exercer un impact positif sur la société et l’environnement. Mais que signifie B Corp pour les sociétés et quelle est l’ampleur de la transformation nécessaire pour y adhérer ?

Pablo Sanchez, Managing Director de B Lab Spain, l’organisation à but non lucratif au service du mouvement B Corp, nous aide à répondre, entre autres, à ces questions.

Que signifie B Corp pour vous ?

Il s’agit d’une communauté de sociétés qui œuvrent au changement du modèle économique des entreprises et s’attèlent aux complexités qu’entraîne cette transformation. Nombre d’entre elles reconnaissent leurs imperfections, mais elles s’engagent à progresser afin de créer un impact positif et à développer de nouvelles solutions. Chaque fois que je parle avec une personne qui travaille dans une société B Corp, je note l’enthousiasme qu’elle montre à répondre à ces défis. Le fait de sentir cette volonté, cet engagement et cette intention me donne beaucoup d’espoir.

Pourquoi une entreprise souhaite-t-elle faire partie de B Corp ?

C’est avant tout un élément culturel, quand la direction se rend compte de la responsabilité qu’elle a en tant que société. Traditionnellement, la société est perçue comme un agent purement économique, axé sur la vente et le bénéfice. Le changement commence quand les dirigeants estiment qu’ils peuvent contribuer, avec leurs solutions, aux défis sociaux et environnementaux.

Quel est le degré de rigueur de l’évaluation B Corp et quelle est la différence avec d’autres certifications en matière de durabilité ?

L’évaluation analyse toutes les opérations de la société et le modèle d’entreprise, elle ne se limite pas aux produits et aux processus – il existe plus de 200 indicateurs permettant d’obtenir une radiographie de toutes les activités. Comme elle est articulée autour de groupes d’intérêt, elle montre la façon dont la société peut améliorer son impact pour chacun de ces groupes. La grande différence, c’est que B Corp n’est pas une simple évaluation ou une certification, c’est une identité. Vous appartenez à une communauté ayant une vision partagée, qui apporte des connaissances, un échange de pratiques et des modifications dans la chaîne de valeur et l’écosystème de la société.

Est-il difficile d’obtenir le score minimum (80 points) lors d’une première évaluation ?

Ce n’est pas facile, et c’est délibéré, car l’approche demande de la réflexion et des efforts. Le score moyen de la première évaluation atteint en moyenne 55 points, ce qui est assez éloigné du score minimum, mais ce qui importe, c’est d’entamer la démarche. Au niveau mondial, 200 000 sociétés sont enregistrées sur la plate-forme, mais seulement 5 000 sont certifiées. Cela s’explique par le fait que nombre d’entre elles utilisent la plate-forme pour réaliser une première mesure de leur impact et de leur culture, ce que nous les encourageons à faire.

Quelle est la croissance qu’a connue la communauté B Corp récemment et comment la pandémie a-t-elle affecté cette tendance ?

Depuis 2019, nous avons connu une croissance de 30 % à 40 % dans le monde. En 2021, nous avons réalisé une croissance de 60 % et nous atteindrons probablement un résultat similaire cette année. La pandémie a accéléré le taux de croissance. Lorsque je parle d’impact environnemental et social et de la façon dont il est intégré aux objectifs de la société pour servir de boussole et prendre les bonnes décisions, je vois que ces éléments résonnent dans les conseils et les comités et ont une plus grande influence sur les stratégies commerciales, financières et marketing, par exemple.

Quel est l’intérêt du secteur des produits de beauté et de l’emballage à intégrer la communauté B Corp ? À votre avis, où peuvent-ils progresser ?

Le secteur des produits de beauté a avancé de façon remarquable. Certaines sociétés de soins de la peau comme Isdin, Rituals et The Body Shop font partie de B Corp et d’autres marques sont intéressées ou sur le point de rejoindre la communauté. Le secteur de l’emballage, comme toutes les industries de fabrication, prend un peu plus de temps. La certification B Corp est une grande occasion de se différencier, non seulement car elle aide à satisfaire les exigences légales, mais également, car il s’agit d’un élément d’innovation commerciale. J’imagine les doutes que les sociétés peuvent avoir concernant les changements qu’implique ce processus. Je dis toujours qu’il n’y a pas de retour en arrière.

B Corp concerne la transformation de l’ensemble de la société, du design du produit à la direction de l’entreprise. Mais le progrès concerne avant tout la réflexion sur la façon dont la société évolue. Le modèle que nous avons adopté aujourd’hui sera probablement différent dans 10 ans, et en partie à cause des pressions exercées par les réglementations et les clients. Allons-nous attendre que ces pressions nous forcent à agir ou voulons-nous être des agents du changement ?