Home
22/02/2022

« Skintellectuals » : la nouvelle génération de consommateurs de produits de beauté avisés

Bien informés, influents et exigeants, ils pilotent la transition vers la transparence des marques

Niacinamide, acide hyaluronique, acide salicylique : si vous connaissez les effets de ces ingrédients sur la peau, vous faites partie d’un groupe en pleine expansion dénommé « les skintellectuals ». Avisés et extrêmement curieux, ces consommateurs opèrent une véritable révolution qui vise à rendre plus transparente la communication des informations au sein de l’industrie des produits de beauté.

« Amplement représentés par la génération Z, ces consommateurs maîtrisent les formules, les bénéfices de chaque ingrédient et la façon de les combiner correctement, » explique Marcia Bardauil, Quadpack Market Insights Lead.

Ils ont stimulé l’évolutions des moteurs de recherche en ce qui concerne les ingrédients de beauté et les routines de beauté personnalisées.

En conséquence, les marques affichent des données quantitatives sur les étiquettes de leurs produits, à l’instar des tableaux de valeurs nutritives sur les packagings alimentaires ou de boissons.

Amplement représentés par la génération Z, ces consommateurs maîtrisent les formules, les bénéfices de chaque ingrédient et la façon de les combiner correctement

Les réseaux sociaux jouent un rôle important dans cette tendance. Les « skinfluencers » populaires présentent des études approfondies qui analysent non seulement la liste des ingrédients, l’efficacité du produit étayée par la science et son rapport qualité-prix, mais ils évaluent également si les produits comportent l’emballage adéquat pour protéger les formules de l’oxydation ou de la pollution. En conséquence, les marques adaptent leurs revendications produit, évitant de faire des déclarations génériques et choisissant d’énoncer plutôt des faits plus spécifiques, comme le pourcentage en vitamine C, dans un mouvement appelé « transparence radicale ».

Une étude récente réalisée par Mintel aux États-Unis indique que 40 % des consommateurs pensent que les marques doivent mieux détailler les ingrédients utilisés et la raison de leur présence. Ce sont principalement les femmes qui affirment accorder plus d’attention à la lecture de la liste d’ingrédients qu’il y a un an, une tendance qui semble aller au-delà des formulations.

« Les consommateurs veulent des produits qui répondent aux besoins de leur peau, mais également en phase avec leurs convictions, comme des formules véganes ou exemptes de cruauté animale ou des emballages compostables « bio », » explique Bardauil.